fureure de vie

Mourir pour s'illuminer comme une foudre,

Vaudra la plus grande peine de volonté.

Une étoile brille a fond avant de s'éteindre,

Telle est la loi du sacrifice pour la bonté.

Les heureux de la vie se voient glorifiés, munis

En amour préservent les amis comme des frères unis.

Nos ennemis se chargent des réserves agressives,

Pour nous fortifier en patience et forces vives.

Un cœur vivant qui bat, pauvre en amour,

Il ne peut prétendre à l’amitié puisqu’il est mort,

Ô misère de tristesse ne soit pas cruelle pour mes amis,

Enterre moi, âme, corps et esprit, bourgeonne les joies,

Comme l'humus de terre qui enveloppent les plantes à fruits,

Afin d’aider par amour les meilleurs d’autrui.

Agréable est ma vie, avec mon enveloppe de foi.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site