les femmes siliconées

Lorsque l amour des humains nous patiente follement,

Nous fait consumer les âges de notre temps,

Les plus Fideles d' entre nous sachent bien se saisir,

Des émotions les plus tentées de plaisir.

Seuls, sur les terrains du bonheur brillent,

Avec leur époux, légales que personne ne nie.

Tandis que les infidèles errent en déplaisir.

Impatients envers leur envies, ne peuvent se saisir.

Au diable, ceux qui prétendent artistes en séduction,

Se fondent une fois le soleil fait apparition.

Les cabarets grottes, noircis par la fumée des drogués,

Lieux des transactions des sentiments des femmes dupées, draguées.

Notre future ne sera point prospère en bonnes graines.

Les peuples ne seront qu'un mélange de races diable et humaines.

Nos prophètes nous ont bien avertis de cette astuce.

Qu'orgasmer par rêve sur une autre, est une ruse,

Dictée par le diable lors des regards glissés infidèles.

Images stockées dans nos esprits comme bordel,

Pour être utilisée à la place de nos partenaires,

permettre au diable de faire régner ses enfants sur terre.

Voilà le secret mes frères de cette aubaine :

Purifiez vos regards dans cet enfer de domaine !

Vous aurez sans aucun doute une progéniture saine.

Mes paroles s'interprètent pour vous comme folie,

Mais sagement imprégnées de conseils en rimes bien embellis.

 

ahmed

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×