âmes

amologie ou etude de l'esprit (âme)

 

C’est l’étude de l’âme des substances matérielles que ce soit vivantes ou mortes.
Les principes d’études de cette science n’est pas aussi différent a celui des sciences matérielles qui se basent sur ce que l’esprit de l’homme ordinaire comprend sans user des croyances incompatibles selon  lui avec la nature de son environnement de vie.
Les recherches se voient limiter par une asymptote les tendant vers une frontière au fur et a mesure que les recherches s’étendent  dans le temps.
Parfois l’homme devient incapable de résoudre des cas qui touchent le mental, telles les maladies psychiques dépressives, la ou les interactions entre la science médicale et celle spirituelle se
connectent, la limite semble pour le monde de la médecine l’emporter sur le spirituel pour des raisons de croyances.
La négligence que donnent les hommes de la médecine moderne à l'étude de l’esprit ou l’âme humaine remonte du temps où la religion a été considérée comme opium du peuple.
Une nouvelle discipline scientifico-religieuse appelée  scientologie créée par L. Ton hubbard dans les années cinquante surnommée au début la dianetique pour rassembler l’âme à son corps et donner une importance plus à l’âme qu’a son habitat le  corps, cette discipline veut rendre à l’homme son existence,  c'est de savoir sur le savoir. Cette science semble prendre de l’ampleur  ce dernier siècle elle est associée à l’église puisqu’ il s agit d’une application spirituelle sur la science.
Mais quelle qu’elle soit la vie n’est pas seulement un produit physique cherchant  uniquement son propre plaisir, mais aussi un passage obligatoire pour toute créature avant l’éternel, ce qui fait qu’une fois né l’être vivant est condamné à une existence éternelle  que se soit avec une enveloppe minérale (corps) ou sans (mort).
Les âmes proviennent d’une même source Divine, leur rôles c’est de se loger n’ importe où et  n’importe quand et a travers tout l’univers, elles ne concernent pas uniquement  les matières vivantes, mais toutes particules quelque soit sa grandeur (depuis l’infiniment petit  que l’électron jusqu’ au corps global de l’univers).
L’humain semble percer certains énigmes dans le monde de la parascience, mais il reste beaucoup de secrets et états de fait inexpliqués à ce jour où la science est incapable d’en fournir la moindre hypothèse, ces états de fait concernent l’auto combustion ou la combustion instantanée, entendre des voix humaines  provenant d’insectes ou de bêtes, apparition d’objets sortant  du néant etc...
Tous ces phénomènes selon notre capacité cognitive humaine peuvent être expliqués, l’homme est tout le temps a la recherche du savoir guidé par son instinct de curiosité, ses capacités  sont sans limites, aucune défaillance dans son expansion intellectuelle n’a prouvé le contraire, son intelligence est aussi phénoménale, elle dépasse le temps de son vécu, allant jusqu’ a 100 fois l’âge de sa vie  elle
est plus forte que sa capacité mentale, parfois chevauche sur celle de ses semblables.
L’ homme curieux est un philosophe qui avance avec le carburant de son intelligence pour comprendre le but de son existence et se faire une place d' un bien être avec ses semblables, Il est le réacteur de cette existence, il est le mieux placé pour dominer les substances d' existence avec lesquelles il cohabite , cette faculté est spécifique à lui seulement, il doit protéger son lieu d'existence et doit s’en servir des substances matérielles qui s’y trouvent. Les esprits qui partagent avec lui cette cohabitation doivent être pris en considération au même titre que ceux de ses
semblables humains ; il se bat pour survivre contre la nature et contre tout être lui causant un danger à son bien être. Pour lui le parcours de sa vie  est un perpétuel combat aux agressions. Chose qui a fait parfois de son existence un enfer à ciel ouvert, égaré par sa propre boussole qui lui indique des fausses directions.
L homme d’aujourd’hui n’est point naïf, il ne croit qu’ a ce qu’ il vois , sente écoute ou touche, c’est pour cette raison que le monde technologique évolue d' une façon vertigineuse, l’Internet qui date
de 1983  est aujourd'hui hui l’un des outils moteur des échanges scientifiques jamais vu dans la planète depuis sa formation. Cet outil aussi gratuit que l’oxygène que nous respirons donne des flux de connaissances sans limites. Ce produit est tout simplement une image virtuelle  de l’intelligence humaine de notre jour.
La réaction de notre esprit envers cet outil informatique semble tisser une communication télépathique et intuitive donnant un couple de communication à larges ventailles.
Toutes ces formes d’énergies ne peuvent qu’être bien exploitées pour en former les grands chakras universel bénéfique à toute l’humanité ; certes les âmes jouent un grand rôle dans toute cette
existence, celles des plantes, des pierres, des montagnes, des nuages, des vents, des planètes et étoiles  bref,  tous ceux qui cohabitent avec nous dans immense univers.
Les nouvelles recherches scientifiques se rapportant à l’utilisation des facultés mentales cérébrales pour faire activer un instrument physique révèlent  une orientation timide de la curiosité humaine
vers l’utilisation de l’esprit à des fins scientifiques.

Mes recherche sur les énergies humaines, entre autre physique et spirituelle, et qui concernent les soins thérapeutiques de l’homme par son propre corps, semblent trouver un emplacement dans le domaine de l’énergie de l’âme, les hypothèses avancées dans l’homotherapie
trouvent aisément une explication scientifique compatible avec l’esprit scientifique de notre temps.
Les énergies qui se trouvent au sein de la matière électronique n’est pas insignifiante au point de ne pas lui donner une importance, bien au contraire c'est les chakras de l’âme de la particule comme celui de tout être vivant, c’est lui le moteur du mouvement, le générateur de forces attractives de la particule dans leurs orbites ou spins, ces particules d’âmes sont derrière  les créations ou apparition  de virus. Elles sont appelées a s’unir pour constituer des bêtes, une fois le nombre de particules nécessaire a former un être (ratio) est atteint ; ou a se dissocier pour en constituer des créatures plus petites. Ces apparitions de nouvelles vies se font une fois les conditions physico chimiques sont réunies, comme le fœtus dans l utérus, passage d' un ensemble de petites  âmes vers une âme principale celle du bébé tout en préservant les âmes qui y composent les éléments
constituant l’être vivant , c'est pour cela qu’ en trouve clairement les explications des phénomènes induits lors des transplantations d'organes pout sauver des humains, oui il se produit parfois quand on transplante un cœur chez une personne، cette dernière reprenne certaines manies héritées de la personne donneuse d' organe.
Les organes possèdent leurs propres esprits comme ils peuvent le perdre pour créer un malaise (maladie de l’organe) chez le patient sujet d’une maladie. La perte d' âme se produit une fois les conditions physico chimique de l’organe vivant ne sont pas réunis, l’influence de l’organe nouveau  sur l’esprit du corps receveur pourrait s’expliquer du fait que l’âme de l’organe provenant d' un donneur conserve une petite partie du caractère pour la transmettre une fois implantée sans le nouveau esprit du receveur, cette interférence de caractère provoque chez le patient receveur d’organe un nouveau comportement de vie décelable à travers certains manies qui étaient étrangères pour lui.





quez ici et entrez votre texte

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site